|     |   06 08 24 86 61   |   09 72 54 69 88   |   du lundi au vendredi de 9h à 18h

Le Deep Learning : Google est là pour vous guider…

le deep learning selon Google

Imaginez que vous entriez dans une bibliothèque, et qu'à l'entrée, vous émettiez un souhait sur ce que vous êtes venu chercher (livre d'aventures, infos sur Cuba, thèse sur la physique quantique, etc.), et que le préposé à l'accueil se concentre quelques secondes sur vous et puis vous indique, sur un post-it, 10 titres ou 1 rangée à aller visiter pour votre quête, en vous disant :
« voilà EXACTEMENT ce que vous cherchez ! ».

C'est à la fois totalement génial et totalement flippant. Et c'est ce que s'évertue à faire Google depuis des années. Chaque évolution de Google est passionnante à bien des égards car elle continue de garder au cœur du processus le contenu et sa qualité, en y ajoutant la part de subjectivité qui lui manquait et qui sera issu des pratiques de recherche en temps réel.

Les professionnels du SEO qui aiment les contenus pertinents et rejettent les méthodes artificielles de référencement ne peuvent que saluer ces diverses évolutions. Avec le deep learning, Google nous invite à participer à une nouvelle expérience de recherche et de prédiction de recherche sur internet et donc de découverte du monde qui nous entoure.

Le deep learning selon Google en quelques mots

Partons du postulat que vous organisiez vos vacances en Ardèche (oui, y'en a qui font ça). Lorsque vous voulez savoir le temps qu'il y fait en été et quels sont les coins les plus ensoleillés d'Ardèche, les résultats de recherche d'aujourd'hui sont des relevés météorologiques sur les dix dernières années et les données des canicules de 2003, 2006 et 2010 de la région… Techniquement, c'est juste, les résultats répondent à votre requête mais ne répondent pas à vos besoins nécessaires en terme d'organisation de votre séjour. Donc, pas très pertinent malgré les énormes progrès réalisés ces 10 dernières années.

Le deep learning, lui, va permettre à Google de croiser une multitude de données (vos précédentes requêtes, vos habitudes de navigation – Big Data en action , et ses propres connexions sur le sujet, pour comprendre que vous êtes en train de faire un repérage pour vos vacances en Ardèche et vous fournira des réponses en adéquation avec ça : à savoir un lien vers les pages d'un blog d'un Ardéchois chauvin vantant les 2 plus beaux sites de la région (y'en a plus en réalité), un lien vers les plus belles randonnées, etc., et vous allez avoir de la matière pour préparer votre séjour. C'est pas extra, tout ça ?

Le deep learning va révolutionner la recherche sur internet

Sur le papier, c'est génial, et le SEO fait encore un pas en avant en reléguant encore un peu plus aux oubliettes les vieilles méthodes de Black Hat du SEO.
Une fois de plus, merci à Google pour tous ces progrès permanents qui visent à améliorer l'expérience utilisateur de recherche sur internet.

Et si je suis d'accord avec Isobel Powderhill (Chef de projet Digital chez Cabstudios) lorsqu'elle nous dit que le deep learning tel que proposé par Google représente une avancée supplémentaire incroyable et terriblement excitante pour le SEO, dans son article What does Deep Learning mean for SEO?, je n'en reste pas moins dubitatif quant aux conséquences en terme de sens et terme de diversité d'offre...

Le point très positif, cependant, c'est que le contenu et sa qualité seront plus que jamais au cœur du processus. Et les méthodes SEO pour les personnes qui optimisent les données ne s'en verront pas changées et les bonnes méthodes d'optimisation continueront à focaliser leur attention sur le contenu, sa qualité, sa pertinence et sa diffusion.

Le deep learning représente un double challenge

Pour nous, les pros du SEO, c'est l'obligation d'être encore plus performant et cohérent dans le processus d'optimisation. Et on ne peut que se féliciter de ce genre d'évolution qui tend vers plus de clarté, de précision et de pertinence.

Pour nous, les utilisateurs : c'est une obligation de curiosité accrue et une obligation de ne pas nous laisser endormir ni de laisser Google penser à notre place. Il faut aiguiser notre sens de l'observation et notre curiosité pour aller plus loin que les résultats qui nous seront proposés...

Mise en garde : le deep learning pourrait mener au deep sleeping...

Vous êtes détendu, vos paupières sont encore suffisamment légères pour lire les résultats de recherche…

Oui, le risque qui consistera à penser que les résultats de recherche que Google nous propose représentent finalement ce que nous cherchions sans le savoir est terriblement présent. Car Google va nous habituer à moins réfléchir à nos requêtes…

C'est l'évolution normale rassurez-vous : plus la machine est intelligente, et plus on fait du gras et moins on réfléchit.

Souvenez-vous, il y a 15 ans, lorsqu'un mot que vous ne connaissiez pas était lancé dans une conversation, vous souriiez bêtement en dodelinant de la tête, tout en vous répétant le mot dans votre tête pour ne pas l'oublier afin de pouvoir le chercher à votre retour dans le dico, et pour cela vous en étiez même à envisager les différentes formes orthographiques qu'il aurait pu revêtir… Ça en faisait travailler du neurone, tout ça…

Aujourd'hui, en une requête sur votre smartphone, on vous propose la bonne orthographe directement, on vous donne la définition, des exemples d'utilisation, et même l'historique étymologique… Un neurone pour les doigts, et un autre pour la lecture. C'est tout.

Alors demain… Demain, vos lunettes Google repéreront à la simple dilatation de votre rétine que vous n'avez pas compris le mot « bicéphale » dans le déroulé de la conversation, et du coin de l’œil, subrepticement, elle vous donneront la définition du mot, quelques clichés pour approfondir et vous représenter la chose au cours de la même conversation, en temps réel…

Merci à mes lunettes connectées et intelligentes qui me permettent de rester trendy tout en apprenant et en évitant de passer pour une triple buse… 😉

Note de bas de page :

Avertissement : les méthodes de prêt-à-penser de la firme de Mountain View possèdent des effets secondaires notoires : perte de la capacité de concentration, oubli de son libre-arbitre, perte d'imagination et de créativité, et j'en passe, mais tout ça, vous le saviez déjà, j'en suis sûr...

- Pour un article vulgarisant sur le sujet complexe du Deep Learning, le meilleur en français à ma connaissance est l'article récent de Morgane Tual pour le Monde.fr.
- Pour un PDF en anglais de 80 pages avec pléthore de schémas et dessins, écrit super gros comme si on était des gosses de 5 ans et qui, évidemment est émis par les équipes de Google elles-mêmes. Bonne lecture.

Et enfin, pour quand vous rentrerez chez vous après cet article, sachez que vous êtes un « Bicéphale du futur », une personne qui aura bientôt deux têtes : une tête vide pour les connaissances utiles (à la société du futur) et une tête dotée d'une IA omnisciente pour le reste. À bon entendeur, bonne soirée télé & junk-food.

 

 Blog     lundi 03 août 2015     Patrice Romevo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *